Famille agricole de la semaine | Les Buhrs de Flatville | Agriculture

Depuis plus de 150 ans, la ferme familiale Buhr est basée à l’ombre de ce qui est maintenant la cathédrale dans le maïs – l’église luthérienne Immanuel à Flatville. La ferme Buhr a été créée en 1871 – Ulysses S. Grant était président, le premier match de la Ligue majeure de baseball a été joué et le grand incendie de Chicago a dévasté la ville des vents. L’église serait fondée trois ans plus tard, avec certains des ancêtres de Buhr parmi les fondateurs. L’un de leurs descendants, Russell Buhr, explique l’exploitation agricole familiale.

Depuis combien de temps votre famille pratique-t-elle l’agriculture?

L’agriculture dans la famille Buhr remonte à 1871, lorsque mon arrière-grand-père, Jann Buhr, a acheté notre ferme au chemin de fer. En 2021, nous avons été reconnus à la Foire de l’État de l’Illinois comme une famille d’agriculteurs du 150e anniversaire, ce qui signifie que nous travaillons sur la même terre agricole depuis 150 ans. En 1973, j’ai lancé ma propre entreprise tout en travaillant comme mécanicien pour les concessionnaires d’outils locaux.

Où est votre exploitation agricole?

Notre ferme patrimoniale est située à trois quarts de mile à l’est de Flatville. Nous sommes fiers de toujours fonder nos opérations sur le même terrain que notre famille il y a 150 ans. Comme le disait Gordy Hannagan, nous cultivons à l’ombre du clocher de l’église de Flatville. Nos ancêtres font également partie des membres fondateurs de l’église luthérienne Immanuel de 1874, où nous adorons encore aujourd’hui. Nous sommes très bénis et chanceux d’avoir élevé notre famille, et maintenant nos petits-enfants, dans l’ombre de l’église. Nous avons également une superficie en dehors de Flatville et Royal, tandis qu’Andy a récemment ajouté une ferme dans la région rurale de Fithian.

En quoi consiste votre exploitation agricole?

S’agit-il strictement d’une exploitation céréalière ou avez-vous également du bétail?

Depuis 50 ans, nous sommes producteurs de céréales : maïs et soya. Auparavant, notre famille possédait également du bétail : bovins, porcs, poulets et moutons.

Combien de personnes dans la famille l’opération prend-elle en charge ?

Il y a des années, j’ai travaillé le sol avec mon père, Sief, et mon frère, Steve. Papa a pris sa retraite en 1987, alors Steve et moi avons continué ensemble sur la ferme familiale. Aujourd’hui, nos principaux contributeurs au travail sont moi-même et mon fils, Andy, tandis que mon petit-fils, Max, a récemment commencé à faire fonctionner le chariot à vis sans fin pour nous pendant la récolte. Notre opération soutient ma femme, Marilyn, et moi-même, ainsi que mon fils Andy, sa femme, Missy, et leurs deux enfants, Max (11) et Annie (9).

Avez-vous des membres de la famille dans l’exploitation agricole qui travaillent également à d’autres emplois ?

Je suis coprésident du Half Century of Progress Show, qui a lieu tous les deux ans. Je suis également commissaire au drainage pour Spoon River. Ma femme, Marilyn, est récemment retraitée de la Gifford State Bank. Mon fils, Andy, est vice-président des prêts agricoles à la Gifford State Bank et est également le superviseur de Compromise Township. Il y a environ 10 ans, il a ouvert un atelier de fabrication, Flatland Design and Fabrication, où il construit des tracteurs de traction. Ma belle-fille, Missy, est la nouvelle coordinatrice de l’alphabétisation Ag in the Classroom pour le Vermilion County Farm Bureau. Ma fille et mon gendre, Michelle et Brad, et leurs deux filles, Ella et Adi, vivent à Norman, Okla. Michelle est enseignante de deuxième année tandis que Brad travaille pour l’Université de l’Oklahoma.

Comment avez-vous vu l’agriculture évoluer au fil des années ?

Il y a eu de nombreux changements entre les équipements à deux et quatre rangées et les équipements à 16 et 24 rangées. La technologie des caractéristiques des semences – des herbicides qui fonctionnaient autrefois, puis des herbicides résistants aux mauvaises herbes. D’autres changements majeurs incluent les quartiers. Ce qui était autrefois une ferme agricole est maintenant des maisons sans fermes attenantes. Une grande partie de la région est passée de la vie à la ferme à la vie à la campagne.

Votre matériel agricole : Vert (John Deere), Rouge (Case IH) ou autre ?

Nous avons tout ! Case IH, International, John Deere, Ford, Versatile, Massey Ferguson, Minneapolis Moline et Kinze.

Qu’est-ce qui fait de l’agriculture une si belle vocation ?

C’est une excellente façon d’élever une famille et d’enseigner à nos enfants une bonne éthique de travail. C’est formidable de savoir que nous inculquons des valeurs importantes à nos prochaines générations. Plus vous travaillez dur, plus vous avancez dans la vie.

Si vous pouviez changer une chose dans l’agriculture, quelle serait-elle ?

Pour atténuer les grandes fluctuations des marchés, le prix des intrants, le coût des machines et la hausse des impôts. Quel que soit le type d’entreprise qu’une personne possède, elle devrait pouvoir être transmise aux générations futures sans avoir d’énormes ramifications financières.

Quelle est la meilleure période de l’année pour être à la ferme ?

Nous apprécions chaque saison et le travail qui y est associé. Printemps : mettre les cultures en terre. Été : expositions de tracteurs, foires de comté, tractions de tracteurs. Automne : beau temps et vendanges. L’hiver : beaucoup de temps dans le magasin pour préparer l’année à venir. Mais la meilleure partie est le temps que je passe avec ma famille et le fait de savoir que je peux jouer un rôle important dans leur vie.

.

Leave a Comment

Your email address will not be published.