Les Émirats arabes unis enregistrent la plus forte augmentation de capacité d’énergie renouvelable dans le monde au cours de la dernière décennie

Les Émirats arabes unis ont enregistré la plus forte augmentation de la capacité d’énergie renouvelable dans le monde au cours de la dernière décennie, a révélé un nouvel indice, reflétant l’accent mis par le gouvernement sur la mise en œuvre d’initiatives pour atteindre ses ambitions de zéro net.

La capacité aux Émirats a bondi à 2 540 mégawatts en 2020 contre un modeste 13 MW en 2011, a déclaré l’agrégateur australien Compare the Market dans son rapport “Green Fuel Index”.

“Les pays s’appuient davantage sur les sources renouvelables, comme l’éolien et le solaire, pour leur énergie alors qu’ils tentent de passer au vert”, indique le rapport.

“Les Émirats arabes unis – où la capacité renouvelable a augmenté de près de 20 000% au cours de la dernière période – ont traditionnellement compté sur leurs abondantes réserves de pétrole, mais ont récemment fait un gros effort pour s’éloigner des combustibles fossiles.”

Les Émirats arabes unis intensifient leurs efforts pour passer à des technologies plus vertes dans le cadre de leur initiative stratégique Net Zero 2050, qui appelle à investir 600 milliards de dirhams (163 milliards de dollars) dans des sources d’énergie propres et renouvelables au cours des trois prochaines décennies.

Le plan a été annoncé à l’approche du sommet de Glasgow Cop26 en novembre. Les Émirats arabes unis ont remporté la candidature pour accueillir la Cop28 en 2023.

Le plan fait suite au programme Energy Strategy 2050 introduit en 2017 – la première stratégie énergétique unifiée du pays à être basée sur l’offre et la demande – qui vise à augmenter la contribution de l’énergie propre dans le mix énergétique total de 25 pour cent. cent à 50 % d’ici 2050.

Il vise également à réduire l’empreinte carbone de la production d’électricité de 70 %, économisant ainsi 700 milliards de dirhams d’ici 2050, ainsi qu’à augmenter de 40 % l’efficacité de la consommation des particuliers et des entreprises.

La stratégie vise un mix énergétique de 44 % d’énergie propre, 38 % de gaz, 12 % de charbon propre et 6 % de nucléaire pour répondre aux besoins économiques et aux objectifs environnementaux des EAU.

En plus d’exploiter l’énergie solaire, les Émirats arabes unis sont entrés dans l’histoire avec l’ouverture de la centrale nucléaire de Barakah en avril 2021, devenant ainsi le premier pays du monde arabe à gérer un programme nucléaire.

Au cours de sa première année, l’unité 1 de Barakah a empêché la libération de plus de cinq millions de tonnes d’émissions de carbone, ce qui équivaut à plus d’un million de voitures conduites pendant un an.

L’Arabie saoudite a également investi massivement dans le renforcement de sa capacité d’énergie renouvelable et a été classée deuxième après les Émirats arabes unis dans l’étude Compare the Market. La capacité d’énergie renouvelable du royaume est passée de 3 MW à 413 MW au cours de la dernière décennie, a-t-il constaté.

“Comme les Émirats arabes unis, l’Arabie saoudite est un autre pays qui dépend fortement du pétrole pour ses besoins énergétiques, mais qui a poussé vers des alternatives plus renouvelables avec une augmentation de plus de 13 000 % au cours des 10 dernières années”, indique le rapport.

La Barbade, Malte et Bahreïn se sont classés parmi les cinq premiers pays ayant enregistré les plus fortes augmentations de capacité d’énergie renouvelable et sont les seuls à avoir enregistré une croissance de capacité d’au moins 10 fois depuis 2011.

En termes de production de la plus grande capacité d’énergie renouvelable par personne, l’Islande s’est classée au premier rang mondial, générant 7 830 MW pour chaque million de personnes. La majorité de cela provient de l’hydroélectricité, avec une quantité importante provenant également de la géothermie, selon le rapport.

La Norvège, la Suède, le Canada et l’Autriche complètent le top cinq de la liste dominée par les pays européens. au Forum économique mondial.

La Norvège, quant à elle, est le pays qui dépend le plus de l’énergie verte à 97,4 %, suivie de près par l’Islande (97,3 %), Andorre (96,9 %), le Costa Rica (86,8 %) et la Suisse (81,6 %) .

Lorsqu’elle est classée par segments d’énergie renouvelable, la Norvège a été le premier producteur d’hydroélectricité au cours de la période de 10 ans, tandis que la Corée du Sud est en tête de liste en termes d’énergie marine. Le Danemark a produit le plus d’énergie éolienne, l’Australie a produit le plus d’énergie solaire et l’Islande est en tête du classement mondial pour l’énergie géothermique.

Mis à jour : 24 mai 2022, 06h27

Leave a Comment

Your email address will not be published.