« Mon droit à l’agriculture » : les dirigeants envisagent de protéger l’agriculture dans un contexte de développement rapide | Nouvelles locales

CALDWELL – L’agriculture est importante dans le comté de Canyon – mais quelle importance ? Et comment le gouvernement devrait-il soutenir au mieux la protection des terres agricoles tout en s’abstenant de dire aux propriétaires quoi faire?

Pour répondre à ces questions, David Anderson, le directeur du programme de l’Idaho pour l’American Farmland Trust et un Idahoan de cinquième génération issu d’une famille d’éleveurs, a présenté mardi ses recherches sur l’importance de l’agriculture dans la région au Conseil des commissaires du comté de Canyon, avec nombreux membres du personnel de planification du comté présents.

Ce ne sont là que quelques-unes des questions auxquelles les planificateurs et les élus du comté se débattent alors qu’ils élaborent le nouveau plan du comté de Canyon, le document qui guidera le développement et la réglementation du développement là-bas pour les 10 prochaines années. Le processus d’élaboration du document, qui a commencé en 2019, est toujours en cours, des audiences publiques sur la version la plus récente devant être prévues fin juin ou peut-être début juillet, comme indiqué précédemment.

L’American Farmland Trust a jugé nécessaire de décrire l’importance de l’agriculture pour l’économie du comté de Canyon, car le taux de conversion des terres agricoles en terres développées dans la Treasure Valley est « parmi les plus élevés du pays », a déclaré Anderson.

Pourtant, l’agriculture est un «moteur important» de l’économie du comté de Canyon, a déclaré Anderson. La valeur actuelle de l’économie agricole du comté de Canyon est d’un peu moins de 620 millions de dollars, a-t-il déclaré. Dans 20 ans, si aucune terre cultivée n’était convertie, cette valeur dépasserait 1 milliard de dollars, a-t-il déclaré. Il voulait créer une estimation optimale de la quantité de terres agricoles qui pourrait être perdue si le comté adoptait son plan global actuel, et ce que cela ferait à la valeur de l’économie agricole.

Pour ce faire, il a utilisé les données du département américain de l’Agriculture pour localiser les 12 cultures les plus précieuses du comté, a-t-il déclaré. Dans l’ordre, ces cultures sont la luzerne, le blé d’hiver, le maïs, la menthe, les betteraves à sucre, les haricots secs, les oignons, les pommes de terre, le houblon, les vergers ; blé de printemps, autres grains et légumineuses; et des légumes, a déclaré Anderson.







Terres agricoles du comté de Canyon

Une variété de cultures couvrent les vergers et les champs de la région viticole de Sunnyslope près de Caldwell le mercredi 1er juin 2022.



Le département américain de l’Agriculture ne fait pas de distinction entre les cultures destinées à la récolte de graines et les cultures destinées à la consommation, a-t-il déclaré. Le comté de Canyon est un important producteur de cultures de semences, dont beaucoup sont expédiées ailleurs pour cultiver des aliments.

Le comté de Canyon s’étend sur plus de 386 000 acres; 52,3% des terres sont des terres cultivées, a-t-il déclaré. Sur ces terres, 76,5% sont utilisées pour cultiver les 12 cultures les plus précieuses cultivées dans le comté, a-t-il déclaré.

À partir de là, il a examiné où ces 12 cultures sont cultivées dans les 10 zones d’impact de la ville du comté, souvent appelées zones d’impact. Ce sont les zones entourant les villes que les villes sont « censées développer et annexer », selon l’ébauche actuelle du plan global du comté. Les frontières de ces zones sont “négociées entre les responsables de la ville et du comté”, indique le projet.

Le tableau semble sombre : même si les villes et les comtés limitaient le développement à ces zones d’impact, le comté perdrait encore 30 % de la superficie agricole utilisée pour cultiver les 12 cultures les plus précieuses, a déclaré Anderson.

“La façon de voir cela est que, essentiellement dans ce plan, c’est ce que vous dites que vous êtes prêt à sacrifier”, a déclaré Anderson.

Cette perte de terres agricoles se traduit par une perte de plus de 213 millions de dollars en dollars d’aujourd’hui sur 20 ans, a-t-il déclaré. Il a dit que cela représente une image conservatrice de ce qui pourrait arriver car elle ne prend pas en compte les zones qui pourraient être développées en dehors des zones d’impact, et l’estimation globale de la valeur économique utilise un multiplicateur conservateur, a-t-il déclaré.







Terres agricoles du comté de Canyon

Les cultures du verger couvrent les coteaux de la région viticole de Sunnyslope près de Caldwell, le mercredi 1er juin 2022.



Certains dans le comté se sont plaints que les commissaires du comté sont impatients d’approuver le développement, car cela signifie “ajouter plus de valeur à l’assiette fiscale”, a déclaré la commissaire Keri Smith. Elle a demandé à Anderson si des études avaient été faites qui montraient le contraire.

L’American Farmland Trust a réalisé une série d’études sur la question dans différentes parties du pays, a déclaré Anderson. Il n’a pas fait d’étude dans le comté de Canyon, mais l’Université de l’Idaho l’a fait, a-t-il déclaré.

Les chercheurs ont constamment constaté que pour chaque dollar d’impôt foncier perçu sur une ferme, il en coûte environ 0,40 $ pour fournir des services communautaires aux résidents de cette terre, a-t-il déclaré. Les services communautaires pourraient inclure les services d’incendie ou de police.

Mais lorsque des terres agricoles sont converties en aménagement, il en coûte 1,20 $ pour fournir des services aux résidents pour chaque dollar d’impôt foncier perçu, a-t-il déclaré. Peu importe où se déroule le développement dans le pays ou quels types de cultures sont cultivées, a-t-il déclaré. Finalement, la fiducie des terres agricoles a cessé de faire de telles études parce que les résultats étaient cohérents dans tous les endroits.

“Une autre façon de voir les choses est que les impôts fonciers que vous percevez sur les fermes en activité subventionnent le coût des services communautaires dans vos villes”, a déclaré Anderson.

Cette différence illustre la nécessité d’équilibrer la fourniture des quelque 100 000 nouveaux résidents qui devraient s’installer dans le comté dans les années à venir, et la protection et l’amélioration de l’économie du comté, a-t-il déclaré.







Terres agricoles du comté de Canyon

Une variété de cultures couvrent les vergers et les champs de la région viticole de Sunnyslope près de Caldwell le mercredi 1er juin 2022.



“Nous n’avons pas encore conduit le tracteur hors de la falaise, mais c’est maintenant le moment de créer ces précédents avant que nous ne devenions juste une autre mer de toits et de centres commerciaux et ils portent tous tristement le nom des fermes qu’ils ont remplacées. “, a-t-il dit.

L’agriculture ne peut pas simplement se déplacer ailleurs si le développement s’installe, a déclaré Anderson. Il ne serait pas facile de reproduire ailleurs les conditions climatiques et hydriques favorables présentes dans la vallée, a-t-il déclaré.

De nombreuses entreprises qui ont été recrutées dans la région sont venues en raison de l’économie agricole, a déclaré Smith.

“Vous devrez également remplacer ces industries qui ne pourraient plus prospérer parce que les produits ne sont plus disponibles au rythme auquel ils en ont besoin”, a déclaré Smith. Les entreprises de la région, telles que Lactalis, dépendent des produits agricoles produits localement, tels que le lait, pour produire du fromage et d’autres produits, comme indiqué précédemment.

De plus, étant donné la robustesse de l’économie de production de semences, il serait insensé de laisser l’économie agricole faiblir, a déclaré Anderson.

« Encore une fois, cette idée que nous avons investi des milliards de dollars sur plusieurs générations pour créer un pôle économique hautement viable qui non seulement nous nourrit localement ici, mais l’industrie des semences nourrit le monde… Je pense que nous avons une certaine responsabilité en tant que leaders. dire, ‘hey, tu sais quoi? Nous nourrissons le monde ici. Si nous ne protégeons pas cela, c’est une (menace) pour la sécurité nationale”, a déclaré Anderson.







Terres agricoles du comté de Canyon

Une variété de cultures couvrent les vergers et les champs de la région viticole de Sunnyslope près de Caldwell le mercredi 1er juin 2022.



Une question qui s’est posée lors des discussions sur le plan global est de savoir si le comté devrait limiter le développement aux zones considérées comme ayant les sols les plus pauvres pour l’agriculture, a déclaré Smith. Mais c’est compliqué. Par exemple, une grande partie du Sunnyslope Wine Trail se trouve sur un sol moins propice à l’agriculture, mais la région a une industrie fruitière florissante, a déclaré Anderson.

Smith a déclaré que le climat politique actuel est difficile, avec de nombreuses personnes “pré-atteignant les droits de propriété sans lire et comprendre pleinement ce que les droits de propriété signifient vraiment dans la loi sur l’aménagement du territoire de l’Idaho”, ajoutant qu’elle espère qu’Anderson reviendra l’année prochaine pour parler aux nouveaux commissaires qui entreront en fonction.

Anderson a dit qu’il pense qu’il est important de protéger la capacité d’un agriculteur à faire ce qu’il veut avec sa terre, y compris continuer à cultiver.

« Qu’en est-il de mon droit de cultiver ? Qu’en est-il de mon droit au ranch ? » il a dit. “Je pense qu’en tant que dirigeants du comté, vous avez la responsabilité de vous assurer que le comté de Canyon reste économiquement viable et de protéger mon droit à l’agriculture.”

Il n’est pas certain que chaque agriculteur veuille vendre sa terre ou que sa seule option soit de vendre à un promoteur, a-t-il déclaré. La mise en place d’une politique qui soutient une économie robuste rendra les agriculteurs moins susceptibles de vouloir vendre, a-t-il déclaré.

«En tant qu’agriculteur, en tant que propriétaire foncier, cela contribue à cette économie robuste, cela crée un précédent très probablement pour que mes enfants reviennent, continuent à faire vivre une autre génération à la ferme ou, parce que ma ferme est si précieuse, parce que je suis partie d’une économie annuelle de 600 millions de dollars, alors quelqu’un d’autre voudra venir acheter ma ferme et la garder en agriculture », a déclaré Anderson.







Terres agricoles du comté de Canyon

Une route serpente à travers les vergers et les champs de la région viticole de Sunnyslope près de Caldwell le mercredi 1er juin 2022.



Un agriculteur qui veut vendre sa terre le fera, et cela sera impossible à éviter même avec les meilleures politiques et plans pour soutenir les agriculteurs, a-t-il déclaré. Cependant, cela signifierait toujours que le comté a fait de son mieux pour soutenir les agriculteurs et minimiser les ventes, a-t-il déclaré.

Le commissaire Leslie Van Beek a évoqué l’idée d’un agriculteur qui a du mal à s’en sortir et a demandé si le gouvernement a le droit de dire à un agriculteur qu’il ne peut pas vendre sa terre ou qu’il doit vendre sa terre au prix de terre agricole par opposition à ce qu’elle pourrait vendre si elle était vendue à un promoteur.

Si le comté a fait tout ce qu’il pouvait pour protéger les terres agricoles, y compris la formation de partenariats public-privé, et que certains agriculteurs veulent toujours vendre, alors le comté a toujours fait tout ce qu’il pouvait, a déclaré Anderson. Mais si les dirigeants n’ont pas fait tout ce qu’ils pouvaient, encore plus d’agriculteurs pourraient ressentir la pression de vendre, ce qui pourrait considérablement fragmenter les terres agricoles, a-t-il déclaré.

Smith a déclaré qu’il semble y avoir des idées divergentes sur la manière dont le gouvernement devrait intervenir en ce qui concerne les différentes utilisations des terres.

“Les gens aiment avoir leur maison”, a-t-elle déclaré. “C’est un droit garanti, mais à la seconde où je veux mettre en place un chenil, ou une ferme porcine, ou même agrandir un parc d’engraissement, maintenant tout à coup, le gouvernement doit vous dire quoi faire, parce que ce n’est pas correct . Je suis donc très frustré.

.

Leave a Comment

Your email address will not be published.