UM aujourd’hui | RechercheLIFE | Chargé de recherche

17 mai 2022 —

Distingué Professeur Dr. Digvir S. Jayas est au service de l’université en tant que vice-président (recherche) et vice-président (recherche et international) depuis 2009. Son mandat administratif se termine en 2022. Ce qui suit est un extrait d’une conversation avec Digvir Jayas.

Jayas a fait ses études à la GB Pant University of Agriculture and Technology à Pantnagar, en Inde; l’Université du Manitoba et l’Université de la Saskatchewan. En plus de son rôle actuel, il a servi l’UM en tant que vice-président associé (Recherche) pendant huit ans, doyen associé (Recherche) à la Faculté des sciences de l’agriculture et de l’alimentation, chef du Département de génie des biosystèmes et directeur par intérim du Richardson Centre des aliments fonctionnels et nutraceutiques. Il a également été président par intérim du Conseil des sciences naturelles et du génie du Canada et directeur par intérim (PDG) de TRIUMF (Centre canadien des accélérateurs de particules). Il est ingénieur professionnel agréé et agronome professionnel agréé et a précédemment occupé une chaire de recherche du Canada de niveau 1 sur les écosystèmes de grains entreposés.

Quelles sont les initiatives dont vous êtes le plus fier durant votre mandat ?

Les nouveaux programmes de financement interne lancés pour soutenir les chercheurs, tels que le financement de démarrage amélioré, le financement de subventions internes pour toutes les disciplines et d’autres programmes de financement tels que le programme de recherche universitaire en collaboration et le programme universitaire de recherche autochtone. L’autre domaine dont je peux parler est la contribution à l’amélioration de l’infrastructure de recherche. Pendant mon mandat, une grande partie du financement provenait de la FCI et d’autres sources fédérales et provinciales. L’infrastructure de recherche représente un investissement total de plus de 145 millions de dollars en financement de la FCI seulement. J’inclurais également une croissance de près de 50 % du financement de la recherche pendant mon mandat. Les revenus totaux de la recherche sponsorisée en 2020/2021 ont atteint un record de 231 millions de dollars.

« J’ai une grande estime pour les chercheurs de toutes les unités de l’université qui continuent de travailler très fort pour faire croître l’entreprise de recherche. J’apprécie grandement leur engagement envers l’excellence en recherche.

Je suis également fier des initiatives que j’ai lancées pour engager et soutenir la recherche de premier cycle à l’UM : les bourses de recherche de premier cycle, le concours d’affiches de recherche de premier cycle ainsi que la journée des sciences, de l’ingénierie et de la technologie. [for high school students in Manitoba]. Une autre initiative serait les partenariats transformationnels en 2013 [a new approach at that time in Canada]qui a réuni l’expertise de la recherche avec l’industrie pour aider à résoudre leurs problèmes et a également supprimé les obstacles à l’utilisation de la propriété intellectuelle qui existaient traditionnellement.

Sur quelles grandes priorités institutionnelles avez-vous été impliqué ?

Je suis également honoré d’avoir été impliqué dans le processus d’appel d’offres pour amener le Centre national pour la vérité et la réconciliation sur le campus de l’UM et son soutien dans les premières années. Les cibles d’équité, de diversité et d’inclusion (EDI) du Programme de recherche canadien : L’UM a toujours dépassé les attentes du programme, tant du point de vue de la discipline que du point de vue du groupe désigné. À quelles contributions avez-vous participé à l’échelle nationale? Siéger aux conseils d’administration de TriUMF et du CRSNG – les entités nationales qui soutiennent l’entreprise de recherche à travers le Canada. J’ai également participé à la coordination de la recherche à l’échelle nationale en animant à deux reprises des rassemblements de VPR nationaux et en agissant à titre de vice-président du comité de recherche U15 pendant 2 ans.

Comment pensez-vous que l’administration de la recherche a changé et qu’est-ce qui est resté le même ?

Certes, ce qui est resté le même, c’est toujours l’engagement à soutenir les chercheurs et à soutenir les meilleures demandes possibles pour les opportunités de financement. Il s’agit d’une entreprise de recherche beaucoup plus complexe en ce sens que les attentes ont changé au fil des ans en ce qui concerne la responsabilité financière, l’EDI, les exigences réglementaires accrues, le cadre de conduite responsable de la recherche et, plus récemment, la sécurité de la recherche.

Quels sont les mentors ou les modèles qui vous ont le plus influencé dans votre carrière ?

Au début, le doyen émérite de la Faculté de génie Price, Garland Laliberte, qui était mon chef de département lorsque j’ai été embauché au Département de génie agricole de l’époque [which became what is now Biosystems Engineering]. Ainsi que Ross Bulley, qui a suivi Garland en tant que chef de département. Au cours de mon mandat administratif, je dirais que les traits de leadership que j’ai vus chez Joanne Keselman (Provost Emeritus), Emőke Szathmary et David Barnard (Présidents Emeriti) m’ont certainement influencé. J’apprécie l’opportunité qu’UM m’a donnée de jouer ce rôle. L’UM m’a si bien traité que je n’ai jamais été tenté de partir.

Quelle est la prochaine étape à la fin de votre mandat ?

Mon plan est de diplômer mes étudiants diplômés actuels [8 in total]. Écris un livre. Organiser la conférence internationale 2024 sur les atmosphères contrôlées et la fumigation dans les produits stockés. Après cela, je prévois de retourner dans mon département [Biosystems Engineering] et certainement faire l’enseignement, mais aussi essayer de développer un programme de recherche unique axé sur la formation des étudiants diplômés.

Regardez l’intégralité de l’interview :

ResearchLIFE met en lumière la quête de connaissances que les artistes, ingénieurs, scientifiques, scientifiques et étudiants de l’UM explorent chaque jour.

En savoir plus sur ResearchLIFE

Autres articles de ResearchLIFE

Leave a Comment

Your email address will not be published.